Tribunal

Le Tribunal gère les procédures collectives qui sont définies par la loi du 26 juillet 2005 dite « loi de sauvegarde des entreprises » et prévues par le livre VI du code de Commerce. Une ordonnance du 18 décembre 2008, complétée par un décret d’application du 12 février 2009, est venue modifier quelques dispositions.

Depuis la loi de sauvegarde des entreprises, entrée en vigueur au 1er janvier 2006, il existe trois procédures pour le traitement judiciaire des difficultés : la procédure de sauvegarde, nouvelle procédure instituée par cette loi, et les procédures de redressement et de liquidation judiciaires déjà prévues.

 La procédure de sauvegarde permet à une entreprise d’anticiper sur ses difficultés et de se réorganiser pour éviter la cessation des paiements (Article L.620-1 code de commerce).
 Le redressement judiciaire définit le moyen pour une entreprise qui n’arrive plus à régler ses dettes, d’apurer son passif (Article L.631-1 alinéa 2). L’apurement du passif ne signifie pas paiement intégral du passif, ceci n’arrive que rarement.
 La liquidation judiciaire met fin à l’activité de l’entreprise ou organise une cession globale ou partielle (Article L640-1 alinéa 2).


Enregistrer au format PDF

Les derniers articles

Le C.I.P 06
Publié le 12 juin 2012
La requête
Publié le 11 juin 2012

DEMANDE DE DESIGNATION D’UN MANDATAIRE AD HOC Article R 611-18 du code de commerce

Le dossier complet de demande de désignation d’un mandataire ad hoc, destiné au président du tribunal de commerce, est déposé au greffe par le chef d’entreprise.

OBSERVATION :

Lors de la désignation du mandataire ad (...)

A découvrir

La requête
Publié le 11 juin 2012
Liquidation des Stocks
Publié le 17 septembre 2012
par rpvolle
Demande conciliation
Publié le 12 juin 2012
Rôle du président
Publié le 12 juin 2012
Le C.I.P 06
Publié le 12 juin 2012